was successfully added to your cart.

Panier

Le prix des aliments ne cesse d’augmenter. Nos salaires, jamais autant!

Il faut donc des trucs pour Ă©conomiser et faire baisser notre facture d’Ă©picerie.

 

Crédit photo : Unsplash

Voici quelques astuces Ă  mettre en application dès maintenant pour sauver des sous dans cette part du budget consacrĂ©e Ă  l’alimentation.

 

Planifier son menu

DĂ©cider Ă  l’avance quels repas seront cuisinĂ©s pour la semaine aide Ă  diminuer le gaspillage, car on s’assure d’acheter seulement les aliments nĂ©cessaires et de vraiment les utiliser. On Ă©vite ainsi plein d’aliments qui se retrouvent au fond du frigo et Ă©ventuellement dans le compost (ou pire, dans la poubelle!) et de dĂ©penser des sous pour rien!

Attention, assurez-vous de planifier des repas que vous ferez vraiment et d’ĂŞtre rĂ©aliste dans votre planification hebdomadaire. Pour vous aider, procurez-vous mon eBook qui vous guide pas-Ă -pas dans la planification de menus. Un bon investissement qui vous permettra Ă  long terme de sauver de l’argent!

Vous pouvez également utiliser SOS cuisine qui vous propose un menu à partir des spéciaux des épiceries près de chez vous.

 

Intégrer davantage les protéines végétales

Mettre au menu les lĂ©gumineuses, le tofu, la protĂ©ine vĂ©gĂ©tale texturĂ©e, etc. vous permettra de sauver des sous puisque la plupart des protĂ©ines de source vĂ©gĂ©tale sont moins dispendieuses que les protĂ©ines animales comme la viande. En plus, vous donnerez un coup de pouce Ă  l’environnement (la production de protĂ©ines vĂ©gĂ©tales est gĂ©nĂ©ralement moins nĂ©faste pour l’environnement) et Ă  votre santĂ© (il est bien dĂ©montrĂ© qu’une alimentation avec beaucoup de vĂ©gĂ©taux rĂ©duit le risque de maladies cardiovasculaires et de certains cancers). Un trois pour un!

 

Ă€ l’Ă©picerie

Une fois qu’on a planifiĂ© notre menu, fait la liste de courses et qu’on est prĂŞt Ă  se rendre au supermarchĂ©, on peut aussi appliquer quelques petites astuces pour diminuer les coĂ»ts :

Manger une collation avant de partir

Aller faire vos courses le ventre vide vous fera acheter davantage d’aliments et pas nĂ©cessairement les plus nutritifs! Il est plus facile de respecter sa liste en n’ayant pas faim. Pensez donc Ă  manger un petit quelque chose avant d’aller faire vos courses, Ă©conomies garanties!

S’en tenir Ă  sa liste

Il peut ĂŞtre tentant d’acheter toutes sortes de choses une fois sur place. Essayez de vous en tenir Ă  votre liste et Ă  ce que vous avez prĂ©vu. Vous pouvez toutefois dĂ©roger de la liste si vous voyez un item en rabais que vous utilisez rĂ©gulièrement et que vous savez que vous ne gaspillerez pas.

Faire le tour de l’Ă©picerie avant d’entrer dans les rangĂ©es

Saviez-vous que l’on retrouve presque tous les produits de base (fruits et lĂ©gumes, produits de boulangerie, viandes et poissons et produits laitiers) autour des rangĂ©es? Gardez les rangĂ©es pour la fin lorsqu’il reste peu de place dans votre panier et essayez de choisir des aliments nutritifs : pâtes alimentaires, grains, lĂ©gumineuses, poisson en conserve, etc. Et il y a des rangĂ©es que l’on peut carrĂ©ment Ă©viter (ou y aller moins souvent!).

Faire attention aux bouts des allées centrales et aux aliments à la hauteur des yeux

Les compagnies paient pour placer leurs produits aux bons endroits. Ces produits ne sont pas toujours les plus intéressants, ni au point de vue nutritif, ni au point de vue du prix. Il vaut la peine de regarder dans les rangées du bas et du haut, on peut y faire de belles découvertes!

Comparer les prix au 100g

Les aliments semblables peuvent ĂŞtre comparĂ©s Ă  l’unitĂ© ou au 100 g (par exemple, 1,11$ vs 1,25$ pour 100 g de fromage) pour nous aider Ă  faire les choix les plus Ă©conomiques. Regardez sur l’étiquette de prix le prix au 100 g. Un article en vente n’est souvent pas si intĂ©ressant lorsqu’on le compare Ă  un article au prix rĂ©gulier, mais moins cher (les marques maison notamment).

Acheter en vrac ou en grandes quantités

L’achat en vrac permet de sauver des sous puisqu’il n’y a pas d’emballage, de portionnement et de marketing Ă  payer. Les grands formats aussi sont avantageux et souvent moins chers que les petits formats. Vous pourrez les portionner Ă  la maison. En plus, ces 2 types d’achat engendrent moins de dĂ©chets!

VĂ©rifier votre facture avant de quitter l’Ă©picerie

Il y a souvent des erreurs qui se glissent dans une facture d’Ă©picerie. Pensez Ă  vĂ©rifier votre facture avant de quitter le supermarchĂ© et aller vous faire rembourser s’il y a lieu (et ne soyez pas gĂŞné·e de le faire!). Au QuĂ©bec, la politique d’exactitude des prix protège les consommateurs.

Acheter des aliments de base

Évitez les aliments dĂ©jĂ  prĂ©parĂ©s, ultra-transformĂ©s. Ils reviendront beaucoup plus chers que les versions maison que vous pouvez faire vous-mĂŞmes. En plus, cuisiner Ă  partir d’aliments de base et diminuer les aliments ultra-transformĂ©s est bien meilleur pour votre santĂ©!

Acheter local et de saison

Les aliments qui sont produits près de chez vous et qui sont en saison sont souvent moins chers, en plus d’avoir une qualitĂ© nutritive plus Ă©levĂ©e. En plus, cela favorise l’Ă©conomie locale, encourage les petits producteurs et diminue les “miles alimentaires”, c’est-Ă -dire le chemin parcouru par les aliments pour se rendre Ă  votre table. Un petit plus pour l’environnement! Profitez-en pour faire le plein et pour transformer les aliments et faire des rĂ©serves pour les mois Ă  venir!

 

Et vous, quels sont vos trucs pour Ă©conomiser des sous dans votre budget nourriture?

Pour aimer ou partager!